Tetrobot & Co, blocs et robots

Il y a toujours des jeux salués par la critique et une bonne partie des joueurs mais auxquels je reste totalement hermétiques. C’était le cas de Blocks That Matter, le premier jeu des français de Swing Swing Submarine. Je n’attendais donc pas grand chose de leur second jeu et j’avais tort. Parlons donc un peu de Tetrobot & Co.

Unblock that robot

Tetrobot & Co est un pur puzzle game et je ne vais pas vous infliger le scénario prétexte du jeu. Vous incarnez un petit robot que vous devrez conduire à la fin du niveau, en récupérant au passage 3 blocs spéciaux plus ou moins accessible dans le niveau. Pour ce faire, l’unique capacité de votre robot consiste à pouvoir absorber et emmagasiner des blocs de différentes natures pour ensuite les projeter devant vous, et uniquement devant. Un gameplay ultra-simple donc derrière lequel se cache des énigmes qui vont vite devenir bien corsées.

Tetrobot, lasers et blocs de bois

Car si les capacités du Psychobot sont assez limitées, ce n’est pas le cas des possibilités et des interactions possibles offertes par les blocs que vous récupérez. De base, deux blocs de compositions identiques tiennent ensembles, ce qui va déjà vous permettre de jongler un peu. Mais les choses vont se compliquées quand vous constaterez que les blocs peuvent être modifiées par l’environnement. Ainsi, un bloc de bois touché par un laser prendra feu et disparaîtra, alors qu’un bloc de sable sera transformé en verre qui laissera passer le dit laser. Le tout est résumé dans un faceblox (!), sorte de journal qui commente avec pas mal d’humour les propriétés des différents types de blocs.

Bloque moi ce bloc

Je l’ai déjà dit, Tetrobot & co possède quelques passages bien tordus qui nécessiteront pas mal d’essais et d’erreurs avant de trouver une solution. Pour soulager les crises de nerfs, les développeurs ont intégrer un système de retour en arrière annulant notre dernière action. Moins pratique qu’un véritable système de rewind à la Braid, surtout lorsqu’on ne s’aperçoit d’un problème que plusieurs écrans plus loin.

Le jeu aurait également pu devenir répétitif, d’autant qu’il possède quelques piques de difficultés bien sentis, mais il a la bonne idée de proposer de nouvelles mécaniques dans chaque « monde » du jeu. On regrettera quand même qu’il soit impossible de sauvegarder l’état d’un niveau avant de quitter le jeu, mais c’est du détail devant la grande réussite des énigmes d’un jeu qui parvient toujours à se renouveler.


7/10


J’ai aimé

  • Gameplay compris en 2 minutes
  • Nouvelles mécaniques fréquentes
  • Le faceblox, rempli d’humour

Je n’ai pas aimé

  • Courbe de difficulté mal réglée
  • Un vrai bouton rewind n’aurait pas été du luxe
  • La musique finit par lasser, même si on peut la choisir

Une réflexion sur “Tetrobot & Co, blocs et robots

  1. Pingback: Seasons After Fall casse la graine | 60secondes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.