The Cave, les désirs secrets de Double Fine

Si vous êtes un lecteur du blog depuis ses premiers pas, vous savez sans doute que je ne porte pas Double Fine en haute estime depuis quelques années. Mais voilà, il reste chez eux quelques gars que dont j’appréciais les jeux et pour lesquels j’ai encore un peu d’espoir. Prenez Ron Gilbert par exemple, monsieur Monkey Island, qui en 2013 nous proposait un nouveau jeu d’aventure : The Cave.

Là où il y a du désir, il y a un péché

The Cave est donc un jeu d’aventure avec une petite dimension plateforme qui vous place aux commandes de trois personnages à choisir parmi sept. Avec ces compagnons aux motivations pas toujours très honorables, vous explorez une mystérieuse caverne, à la recherche de vos désirs les plus importants. En chemin vous ramasserez des objets (1 seul portable à la fois par personnage), trouverez des dessins cachés vous expliquant l’histoire des protagonistes et résoudrez des énigmes dans l’ensemble assez logique.

2015-09-07_00003

De l’humour très Ron Gilbert

Vous l’aurez peut-être remarqué en lisant le paragraphe précédent, mais « 3 personnages parmi 7 » implique qu’il n’est pas possible de faire l’intégralité du jeu en un seul run. Conséquence : celui-ci est fort court et prendra moins de 5 heures à un joueur ne connaissant pas déjà les énigmes.

La question de la rejouabilité de The Cave

Je dois l’avouer, si je suis du genre à recommencer souvent certains types de jeux (parfois sans même les finir), le concept même de faire plusieurs fois un jeu d’aventure me paraît plus difficile à justifier. Certes, dans le cas de The Cave, chaque personnage possède un pouvoir qui lui est propre et qui changera légèrement la manière d’aborder certains passages, même si c’est très léger.

Plus important, un changement de personnages va vous proposer certaines portions de la caverne qui seront inédites. Mais une bonne moitié du jeu restera par contre commune lors de chaque run. Ce qui dans un jeu qui se base sur des énigmes ne demandant que de comprendre la logique du jeu et pas spécialement sur de l’adresse dans l’exécution est un peu gênant.

2015-09-07_00003

Les 7 « héros » du jeu


6/10


J’ai aimé

  • Un style graphique et une ambiance sympa.
  • La narrateur, cynique et drôle.
  • Peu d’énigmes tordues.
  • VO sous titrée.

Je n’ai pas aimé

  • C’est très court si on ne souhaite pas rejouer avec d’autres personnages.
  • Devoir déplacer les personnages un à un.
  • Certaines interactions, notamment avec les échelles.
  • La conclusion des personnages décidées par un choix à la fin du jeu plutôt que par leurs actions dans leurs portions propres.

La galerie image de The Cave est ici

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.