Mark of the Ninja, la vengeance dans la peau

Mark of the Ninja fait partie de ces jeux sur lesquels je reviens régulièrement. Parce qu’il est bon bien sûr, mais aussi parce que son nom me vient toujours à l’esprit lorsque je me retrouve à parler de « bons jeux indés qui font mieux que du AAA dans un genre donné ». Mais bizarrement, je n’avais jamais écrit un billet à son sujet. Voilà donc pourquoi vous devez jouer à Mark of the Ninja.

Kill them all

Dans Mark of the Ninja, vous incarnez un Ninja, choisi parmi les membres de son clan pour porter les tatouages faits d’une encre spéciale qui feront de lui un assassin redoutable avant de le plonger dans la folie. Mais lorsque le clan est attaqué, Ninja remet la folie à plus tard et part en quête de vengeance. Un scénario commun pour un jeu d’infiltration où on va laisser trainer des cadavres un peu partout.

motNinja_2015-08-24_00001_1

Ombres et lumières

Mark of the Ninja se présente dans une 2D visuellement très réussie pour peu que l’on apprécie la patte des artistes de Klei Entertainment. Le jeu ne fait pas de compromis de gameplay et prend en compte le son comme les champs de vision. Le tout s’intègre naturellement dans le jeu via des indicateurs visuels qui ne nuisent jamais à la lisibilité de la situation. Ainsi, Ninja ne peut pas voir à travers les murs mais peut détecter les déplacements grâce à l’indicateur sonore représentant les pas d’un ennemi.

A ce titre, le jeu possède un level design qui pousse à l’exploration, non seulement pour trouver les objets cachés et salles secrètes des niveaux, mais aussi pour contourner les gardes et les nombreux pièges de l’environnement. On regrettera juste que la maniabilité ait parfois de petits ratés, notamment sur les passages demandant de jouer à cache-cache avec des lasers.

motNinja_2015-09-06_00001_1

Il faudra jouer un moment avant d’avoir accès à ce pouvoir

Le jeu offre aussi un système de scoring, basé sur vos actions et découvertes en cours de niveau et diverses tenues à débloquer dans l’aventure qui modifient la manière de jouer, comme celle qui vous prive de votre sabre. Le gameplay repose principalement sur l’élimination discrètes des gardes, Ninja n’étant pas particulièrement brillant contre des armes à feu. Bon point, ces éliminations reposent sur une QTE relativement simple qui ne décide pas de la réussite ou non de l’action mais sur sa discrétion. Rater la QTE fera plus de bruit que si vous la réussissez.

motNinja_2015-09-05_00002_1

Tenues et gadgets à débloquer

Le cas de Mark of the Ninja : Special Edition

Sans surprise, Mark of the Ninja a eu droit à son petit DLC. Difficile toutefois de le recommander tant son contenu est chiche. Un seul niveau supplémentaire dédié au « nouveau » mode de jeu, une nouvelle tenue et les commentaires des développeurs pendant votre progression dans les niveaux, voilà tout ce qui est au programme.

Si je regrette un peu que le jeu de base n’ait pas intégré un mode non létal, la tenue qui l’apporte dans le DLC ne change rien au principal problème : le jeu n’a pas été pensé dans cette optique. Sachez-le, le mode non létal du DLC est donc plus destiné à celui qui veut rejouer à Mark of the Ninja qu’à celui qui fait son premier run.


9/10


J’ai aimé

  • La direction artistique du jeu.
  • La gestion des ombres et lumières qui ne nuisent jamais à la visibilité.
  • Un level design qui offre de multiples possibilités d’approche ou d’esquive.
  • Une multitude de gadgets et compétences pour tuer votre prochain.
  • Déclencher la panique chez les gardes en pendant les cadavres.

J’ai moins aimé

  • Une maniabilité parfois hasardeuse.
  • Certains checkpoints mal placés, surtout dans les derniers niveaux.
  • Un scoring étrange où une même action peut parfois rapporter des points et parfois non.

 

3 réflexions sur “Mark of the Ninja, la vengeance dans la peau

  1. Pingback: Assassin’s Creed China, Mark of the Assassin | 60secondes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.