Daredevil s2 ou The Punisher s1, au choix

Cette semaine, je ne vais pas vous parler d’un jeu vidéo mais plutôt faire l’un de mes trop rares retours sur une série télé. Car ça ne vous a sans doute pas échappé, depuis plus d’une semaine maintenant, la seconde saison de Daredevil est disponible sur Netflix. Et c’est toujours bien meilleur que Jessica Jones. Évidement, plus encore que d’habitude, ne lisez pas si vous ne voulez pas vous faire spoiler.

L’heure est aux punitions

Difficile de parler de cette seconde saison sans aborder immédiatement une impression qui m’a accompagné durant toute la vision des 13 épisodes. Cette seconde saison est en fait deux séries condensées en une seule : une sur Daredevil et l’autre sur The Punisher. Car plus encore que l’homme sans peur, c’est le personnage de Frank Castle qui hante véritablement chaque épisode de la saison. Il a son intrigue propre qui n’interfère avec Daredevil qu’assez peu au final (durant les 4 premiers épisodes en fait) avant de ne plus concerner que Foggy et surtout Karen Page.

C’est un traitement que j’ai trouvé assez étonnant et qui donne à la saison un côté « The Punisher Origins » qui ne m’a pas déplut. J’ai été très surpris par ce Punisher version Jon Bernthal (qui en prend clairement plein la gueule, bien plus que Daredevil) et l’on sent clairement que l’idée est de faire revenir le personnage. Le « See you around, Red » de fin de dernier épisode va en tout cas en ce sens.

Les amours de Matt Murdock

Si toute la partie consacrée au Punisher est assez réussie, j’avoue être moins convaincu en ce qui concerne l’autre personnage majeur de l’univers de Daredevil qui fait son apparition cette saison. Je parle bien sûr d’Elektra. On s’en doutait un peu quand on connait le comic, l’arc autour de la belle tourne autour de la Main, ce groupe de ninja dont Nobu avait été la tête de pont (et celui qui avait le plus sérieusement amoché Daredevil) durant la saison précédente.

Elektra apparait au moment où la série se préparait à sombrer dans la guimauve de la romance entre Matt et Karen Page. Et son côté manipulatrice va bien sûr foutre le boxon dans la relation de Matt et de son entourage. Le problème vient plutôt de la Main dont l’intrigue apporte un côté mystique loin du « réalisme » de la série et dont le dénouement laisse sur la faim, en plus de manquer de cohérence.

Ici, ça spoile

Je résume, l’objectif de la Main est de trouver un Black Sky, ça avait déjà été abordé en première saison. Il est révélé qu’Elektra l’est et qu’ils veulent donc la voir rejoindre leur rang. Vivante si possible. Et c’est là que se situe le manque de cohérence de l’arc. Stick préfère Elektra morte mais lui sauve la vie lorsqu’elle est blessée par la lame empoisonnée d’un membre de… la Main. Ne cherchez pas à comprendre.

Ce manque de cohérence se retrouve dans le combat final. Stick nous a parlé à pratiquement chacune de ses apparitions dans la vie de Matt du combat à venir entre Les Chastes et La Main. Et lorsque Matt prend enfin une part active dans ce combat, et risque de livrer Elektra en le faisant, Stick décide de les laisser se démerder seuls. Pas de traces de Stone par exemple. Le seul backup sera finalement le Punisher dans une intervention qui fait limite caméo. Je suis déçu.

D’ailleurs, puisque je parle des déceptions, deux autres points m’ont un peu déçu cette saison. La première est la très nette diminution de la composante catholique de Matt alors que la confrontation de sa foi et de la vision d’une justice impitoyable du Punisher s’y prêtait. Le seconde, c’est la partie juridique (ou devrais-je dire civile) de la vie de Matt Murdock. Certes, on a bien un procès durant la saison, mais qui est essentiellement une occasion de mettre Foggy en valeur. J’ai presque l’impression d’avoir vu Matt faire une Peter Parker : le héros qui ne sait pas gérer sa vie privée et son travail et qui se retrouve à passer tout son temps en costume.

Daredevil au centre de l’univers Marvel de Netflix

Le dernier point dont il faut parler, c’est bien sûr l’évolution (ou plutôt la déconstruction) de l’univers dans lequel Matt évoluait dans l’optique de réunir les séries Marvel de Netflix. Le cabinet Nelson & Murdock dissout, on voit les personnages secondaires être placés tels des ponts entre les séries. Karen devient journaliste, reprenant le flambeau (et le bureau) de Ben Urich et surtout Foggy rejoint le cabinet dont la détective attitrée est une certaine Jessica Jones. De ce côté, on est prêt donc.

En ce qui concerne le futur de Daredevil lui-même, la réapparition du Kingpin cette saison a annoncé la couleur. Il détruira tout ceux qui l’on conduit en prison et son explosion de rage devant Matt prouve une nouvelle fois à quel point Vincent D’Onofrio était le choix parfait pour le rôle. On attend de voir si ce sera dans une future saison de Daredevil ou si le Kingpin sera l’un des adversaires des Defenders.

En conclusion, cette seconde saison de Daredevil est aussi, voir un peu plus réussie que la précédente. Mais peut-être pas pour les mêmes raisons. Je vous la recommande chaudement en tout cas.

Réflexions en passant

  • A quoi servait donc ce putain de trou ?
  • Claire qui fait référence à un autre super-héros, mais plus fort que Matt. Coucou Luke Cage.
  • Les ninjas de la Main sont doués pour disparaitre. La preuve, il n’y a aucune trace de la vingtaine de gars démolis par Matt et Elektra quand Matt affronte Nobu sur le toit…
  • Stick est fan d’Highlander, je ne vois que ça pour expliquer sa manie de décapiter les gens. Sauf Elektra, qu’on incinère pas non plus, ce sera plus facile pour la ressusciter durant la saison 3.
  • A votre avis, Frank avait-il deviné la double identité de Matt lors du procès ou juste lors de l’épisode final ?

2 réflexions sur “Daredevil s2 ou The Punisher s1, au choix

  1. Pingback: Luke Cage, vous prendrez bien un café ? | 60secondes

  2. Pingback: Marvel’s Iron Fist, c’est pas un truc porno ? | 60secondes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.