Stranger Things, Netflix au top

J’avais été pris par House of Cards, convaincu par Daredevil, ému par Sense8. Autant de séries qui confirment que Netflix est capable de produire de belles surprises. La nouvelle perle de cette année est un hommage au cinéma des années 80 : Stranger Things.

Stand by Me

L’histoire débute avec la disparition de Will Byer, un jeune garçon rentrant d’une partie de Donjons & Dragons avec ses amis Lucas, Mike et Dustin. Dans le même temps, des agents du gouvernement tentent de retrouver une jeune fille qui s’est échappée d’un centre de recherche. Mais sa route croise celle de Mike et sa bande. Je ne vais pas en dire plus, ce bref résumé ne contient des spoilers que sur le premier épisode, et c’est largement suffisant.

En lisant les critiques sur la série, beaucoup la comparait au film « Les Goonies », un classique sorti en 1985. Pour ma part, la série me rappelle plus Stand by Me auquel Stephen King aurait ajouté une dimension fantastique. Ou Ça dans sa partie sur l’enfance des personnages. On retrouve cette ambiance d’une petite ville perdue digne du roman, la recherche d’un disparu par une bande de copain et pas mal de personnages, le shérif en tête de liste.

En parlant d’ambiance, difficile de ne pas évoquer la plongée dans les années 80 qui nous prend dès le début du premier épisode. Que ce soit le générique ou le choix des musiques, pour qui a grandi comme mois dans cette période, c’est véritablement un retour en enfance. Ce qui donne à la série un côté old-school, hommage voulu au cinéma de cette période qui fait particulièrement plaisir tout le long de cette première saison.

Difficile aussi de ne pas parler des acteurs. Les personnages sont souvent stéréotypés mais on parvient à ne pas y penser par la justesse de l’interprétation. En particulier Winona Ryder en mère éplorée et David Harbour dans le rôle du shérif. Et bien sûr, la petite bande d’enfants qui réussissent à être fort juste, plus même que certains adultes.

Ironiquement, la série réussit pourtant dans ce que je reprochais à Midnight Special dans sa critique récente. Jamais je n’ai eu l’impression d’avoir des éléments de l’intrigue foutus là un peu au hasard. Bref, Stanger Things est une excellente série, peut-être un peu longuette sur les bords (paradoxal puisque la saison ne dure que 8 épisodes). Si vous aimez ce que Stephen King a écrit sur l’enfance et/ou le cinéma fantastique des années 80, vous n’avez aucune raison de passer à côté.

Une réflexion sur “Stranger Things, Netflix au top

  1. Pingback: TAG : Smells Like Tag Série | 60secondes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.