Rétro #1 : Arcanum : Of Steamworks and Magick Obscura

Je vois venir certaines mauvaises langues de mon entourage. Oui, je fais un papier intitulé « Rétro » parce qu’on va parler d’un titre encore plus vieux que ceux dont je parle habituellement. Cette semaine, on profite du Humble Bundle dédié à Sierra et de sa sortie sur Steam pour parler d’un bon vieux RPG bien rétro : Arcanum.

Magie vs Technologie

Arcanum nous place dans un univers où la fantasy habituelle deviendrait menacée par la découverte de la machine à vapeur. Seul survivant de l’attaque du Zephyr, un dirigeable, le joueur se voit confier la tâche de retrouver le « garçon » et de lui remettre un anneau qui le conduira à affronter un mystérieux antagoniste souhaitant la fin de toute vie. Classique.

Ce qui l’est moins par contre, c’est la manière dont l’univers est construit. Magie et technologie existe toutes deux mais le setting prend place dans un monde qui aborde la révolution industrielle plutôt que du moderne-futuriste à la Shadowrun par exemple. Avec pour conséquences de créer deux factions bien distinctes qui s’opposeront tout le long du jeu. Une opposition qui ne s’arrête pas juste aux relations entre PNJ mais qui concerne aussi le personnage du joueur. Plus votre orientation vers l’un des extrêmes sera forte, moins vous serez sensible à son opposé. Un sort de soin marchera ainsi mal voir pas du tout sur un technomancien, ou à l’inverse, n’espérez pas prendre le train avec un mage.

arca3

Une orientation un peu trop magique et bardaf, c’est l’embardée

Le point « meh »

On parle d’un jeu sorti en 2001 et même si j’ai tendance à penser que la 3D isométrique vieilli mieux que la 3D traditionnelle, ce n’est pas forcément le cas partout. Arcanum fait malheureusement partie de ces jeux qui ont de mon point de vue mal vieillis graphiquement. Autre point à prendre en compte, le jeu n’est disponible en français ni sur Steam, ni sur GoG, il faudra passer par un patch amateur. J’aurais donc plutôt tendance à vous recommander la version GoG qui a plus de chance de supporter nos machines modernes. Côté gameplay par contre, c’est du tour par tour « à la Fallout », ca reste efficace encore aujourd’hui.

arca2

Ca pique un peu les yeux oui

Pourquoi faut-il y jouer quand même ?

Parce que lorsque vous demandez à un rôliste PC « de quel jeu voudrais tu vois une suite », Arcanum sera très régulièrement cité. Pour comprendre l’importance du jeu, il faut resituer son contexte. Il s’agit du premier jeu de Troika Games auquel on devra également Vampire Bloodlines et Temple of Elemental Evil. Il s’agit aussi, avec Icewind Dale 2 sorti l’année suivante, d’un des derniers représentants d’un âge d’or du cRPG né chez Black Isle, la division RPG d’Interplay.

02025490-photo-arcanum-engrenages-et-sortileges

Une vraie fiche de perso à l’ancienne

Lien incontournable

Pour le coup je vous renvoie sur l’article de Biendebuter.net qui vous fournira les liens vers tout ce qu’il vous faudra pour découvrir ce monument ancien.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.