Scanner Sombre en silence

Je ne suis pas contre un jeu un peu étrange de temps en temps. On tombe parfois sur de petites perles méconnues de cette façon. Le jeu dont je vais vous parler cette semaine fait figure de jeu étrange même dans la catégorie des jeux étranges. En cause, sa manière de représenter l’environnement de jeu. Cette semaine on va parler de Scanner Sombre.

Au fond du trou

Précisons le tout de suite, Scanner Sombre n’est pas un jeu dans le sens où on l’entend traditionnellement. Je le qualifierais plutôt d’expérience à atmosphère. Même pas de jeu narratif, donc. D’entrée, le jeu vous largue face à son gameplay. Vous êtes au fond d’une grotte, sans aucune source de lumière. Votre seule aide pour progresser un peu est un scanner à main et un casque de réalité augmentée. Le scanner projette des rayons qui colorent l’environnement. Plus la couleur tend vers le rouge, plus l’obstacle est proche. Vous devez donc arroser les lieux, tel un tagueur libre de faire ce qu’il veut, pour rendre les salles de la grotte visibles.

20171008193742_1

Le concept en image

Oh la belle rouge !

Les premiers moments sont une franche réussite, on se prend au jeu et on s’amuse à tout tapisser de petits points lumineux. Malheureusement, c’est un plaisir de courte durée. On s’aperçoit vite qu’il n’y a rien de caché dans les lieux que l’on visite. D’autant plus qu’on récupère assez vite une amélioration du scanner qui permet de faire tout le champ de vision en une fois. On ne cherche donc plus à tout faire apparaître mais juste à voir où on va mettre les pieds. Car l’histoire se déroule en sous-titres au fur et à mesure que vous progressez. Sous-titres mal placés d’ailleurs, puisqu’ils apparaissent en haut à droite de l’écran, pas vraiment à l’endroit où vous aurez concentré votre attention.

20171008195819_1

Faites juste attention à vos pieds

C’est d’autant plus dommage de ne pas en avoir proposé plus sur l’aspect recherche que l’ambiance du jeu fonctionne elle très bien. On sent vite qu’il s’est passé des choses assez sombres dans ces grottes. On est témoins d’événements étranges, dont on s’interroge sur la nature en même temps que le narrateur. Et les deux-trois jump-scares auraient encore pu rendre l’atmosphère plus étouffante. Mais non, on progresse tranquillement, seul un petit passage vous apprendra à éviter de rester trop longtemps dans l’eau.

20171008202833_1

On aurait aimé un peu de background lorsqu’on découvre des éléments du décor…

Conclusion

Difficile d’émettre vraiment un avis sur Scanner Sombre. Le concept est sympathique et original pour un simulateur de marche à pieds. Mais il a beau être innovant, il ne peut pas cacher le manque d’intérêt de l’histoire ni surtout son manque d’intérêt tout court. Je vois que le jeu est prévu pour être compatible VR. C’est peut-être là que le titre d’Introversion trouvera le mieux sa place. En tout cas, à 10€ pour un peu plus de 2 heures de rien, difficile de vous le recommander.


  / 10


 

2 réflexions sur “Scanner Sombre en silence

  1. Dommage qu’il ne soit pas plus étoffé parce que les images sont belles et le concept me faisait envie ! En VR ça doit carrément valoir la peine pour l’immersion je pense 🙂 Peut-être que je le tenterai quand même si je le trouve en soldes !

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.