TFGA 3×05 : Ceux dont on ne doit pas citer le nom

On a tous connu au moins une fois cette expérience. Des jeux achetés sur un coup de tête en pleine période de soldes et auxquels on a fini par ne pas jouer. Ce qui tombe assez bien puisque c’est justement le thème que nous propose Alex Effect dans ce TFGA. Il va y avoir beaucoup de bruits de casseroles.

ac

Assassin’s Creed

Probablement le cas le plus ultime en ce qui me concerne. Je possède, accrochez-vous : Assassin’s Creed, Assassin’s Creed 2, Brotherhood, Revelations, Assassin’s Creed 3 et Assassin’s Creed Blackflag. Et encore, vous pouvez ajouter les 3 Assassin’s Creed Chronicles, même si j’ai fini l’épisode China. En ce qui concerne la série principale, je n’ai fini qu’Assassin’s Creed 2 et vaguement progressé dans Brotherhood. Tous les autres prennent la poussière. Pour autant que du démat puisse prendre la poussière, mais bon, vous avez compris l’idée.

ff13

Final Fantasy XIII/XIII-2

« Non mais fait moi plaisir, essaie un JRPG avant de dire que le genre te plaît pas ». C’est par cette phrase que ça a commencé. Et vous savez quoi ? Les JRPG ne me plaisent toujours pas. Je joue de temps en temps à FFXIII, quand j’ai des moments de culpabilité, mais franchement, 27 heures en 3 ans, y a pas de quoi se vanter. Et on peut s’interroger sur ma lucidité quand j’ai acheté le deuxième épisode malgré tout.

risen

La série Risen

Notez, il n’y a pas que les JRPG avec lesquels j’ai du mal, il y a aussi les RPG allemands qui rentrent dans cette catégorie. C’est ainsi que je me retrouve avec les 3 Risen dans ma bibliothèque en ayant à peine jouer 4 heures au premier. Chaque fois que j’essaye de m’y mettre je suis rebuté par les graphismes (si je les laissais pas pourrir pendant 10 ans aussi…) et par le gameplay. Fun fact, j’ai par contre terminé ArcaniA, le Gothic 4 développé par Spellbound.

defiance_1

Defiance

Il y a eu une époque où je profitais des soldes d’été pour essayer à bas prix des MMO. Ca a parfois donné des bonnes surprises, comme The Secret World, et parfois, ça a donné Defiance. Pourtant, j’avais plutôt un bon feeling avec le développeur à l’époque, j’ai même été abonné à Rift pendant des mois. Mais Defiance, ça a juste été un rejet massif, je crois n’avoir même pas atteint la deuxième zone du jeu avant d’abandonner en me demandant ce que je foutais là.

c&c

Les RTS et moi

Ma relation avec les RTS est vraiment étrange. Assez pour figurer dans ce classement. On pourrait dire que je tente d’imiter mon père, qui était un grand fan du genre. Moi, beaucoup moins. Pourtant, je me retrouve avec un bon nombre de RTS dans ma ludothèque. Que ce soit les Dawn of War (1 à 3), Company of Heroes (1 et 2), ces bons vieux Command & Conquer repartis entre version CD et démat, ça nous donne quand même une belle liste de jeux qui laissent une impression de gâchis.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.