60secondes

sur Steam : grimduf

Coups de coeur

On va pas se mentir, cette page remplace l’ancienne page des recommandations, pour ne plus se limiter à Steam. Place à mes coups de cœur vidéoludiques.

Les AAA

The Elder Scrolls 5 : Skyrim

Option bouffeur de vie sociale. Un MMO mais en solo. Un simulateur de randonnée. Autant de descriptions qui correspondent assez bien au jeu sur lequel j’ai passé le plus de temps en 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 (bon, vous avez compris l’idée). Un jeu dans lequel j’ai passé des centaines d’heures sans jamais finir la quête principale.

Dishonored / Dishonored 2

Deux de mes jeux de l’année, respectivement en 2012 et 2016. Malgré certains choix de vision de l’IA un peu discutable, on tient là deux jeux d’infiltration du haut du panier ces dernières années, grâce à un level-design de haute volée. Les critiques dédiés sont disponibles ici et pour plus de détails.

Bioshock / Bioshock Infinite

Des « jeux qu’on adore ou qu’on déteste ». Les Bioshock sont des monuments d’ambiance en ce qui me concerne, que ce soit en environnement fermé (Bioshock) ou plus aérien (Infinite). Des jeux qui laissent aussi la place à des discussions sur leurs scénarios. Ils ne contenteront par contre pas les fans de FPS hardcore, ce que je ne suis pas. J’avais écrit une critique d’Infinite par là.

Wolfenstein : The New Order

Du FPS à l’ancienne mais pas trop, qui donne à celui qui a envie de foncer dans le tas de bonnes sensations au niveau des armes mais aussi ses petits plaisirs à celui qui a envie de la jouer plus discrète. Attention, solo uniquement, mais largement plus réussi que certains tests de la presse le laissent croire.

Les Indés

Mark of the Ninja

A mi-chemin entre le jeu d’infiltration et le simulateur de meurtre, MotN est l’une des nombreuses réussites de Klei Entertainment. On s’amusera beaucoup à éliminer tout le monde sans se faire voir ou au contraire à déclencher la panique chez les gardes en pendant leurs collègues aux plafonds. Un petit plaisir à faire absolument.

Brothers : a Tale of Two Sons

Un des très rares 10/10 que j’ai jamais mis à un jeu vidéo. Un jeu court mais qui réussit en quelques heures ce que David Cage n’a jamais fait en quelques jeux : réussir à proposer de l’émotion sans sacrifier le gameplay. A faire absolument avec un pad par contre.

 

Trine / Trine 2

Un série qui est un vrai plaisir pour les yeux et qui permet surtout de jouer en duo sans soucis. J’ai ici aussi écris une critique du premier et du second épisode de la série. Ils valent tous les deux la peine et sont trouvables à des prix rikiki lors des soldes. C’est du jeu de plateforme-action enchanteur dans une magnifique 2D et avec une BO qui reste dans les oreilles.

%d blogueurs aiment cette page :